Veronique Joffre Architecte DPLG - Agence d'architecture située au 23 rue monplaisir à Toulouse - v.joffre@orange.fr - 05.61.32.81.68

1/15

Aménagement urbain, passerelle, crèche, cinéma - Graulhet (12) - Communauté de communes Tarn & Dadou / Mairie de Graulhet

Maîtrise d’ouvrage : Communauté de communes Tarn & Dadou, Ville de Graulhet


Maîtrise d’oeuvre : Véronique Joffre architecte mandataire, Octa Paysagistes, Terrell Maurette BET Structure, Bet Ferrer Fluides, Elithis BET HQE, Alayrac SA Economistes


Programme équipement: Crèche familiale, Cinéma de 2 salles (80 et 200 places)
Programme urbain: projet urbain d'aménagement de la Coulée verte de Dadou et de la Plaine de Millet à Graulhet
Secteur 1 : passerelle piétonne, aménagements paysagers, parvis et VRD
Secteur 2 : aménagement paysager
Secteur 3 : aménagement du parc Saint Jean
Secteur 4 : pré de Millet, jeux pour enfants


Shon: 1 890 m² , passerelle 105 ml & 16.3 ha aménagements
Coût : 4.7 M€ HT dont 2.1 M€ HT aménagements
Concours 2009

Réconcilier la ville avec sa rivière : Initier des parcours Est/Ouest S’inscrire dans l’espace et dans le temps est l’enjeu de ce projet. Il s’agit pour nous de porter un regard neuf sur la ville et de valoriser un patrimoine magnifique.
Premier support du projet urbain : la recherche d’une logique des lieux avec laquelle on compose non pas un décor, une parure, mais l’architecture d’un sol fertile compris dans son territoire : le paysage.

De grandes dynamiques se révèlent à la lecture des reliefs de la vallée du Dadou où une structure topographique se différencie de part et d’autre de la rivière. Les orientations Nord Sud creusent et façonnent le site en rive gauche tandis que des « agrafes » Est Ouest s’inscrivent entre le lit majeur et la terre ferme en rive droite.

Architecture et paysage se composent avec la même ambition : signifier la singularité du site.

Accéder par de nombreuses liaisons en pente douce est l’objectif du projet en rive droite tandis que les reliefs sont mis en scène en rive gauche. Enlacée au Dadou, nous proposons d’accompagner la rivière en une « voie de l’eau » qui fait écho et qui va permettre de décupler le lien, le fil, aujourd’hui ténu, entre la ville de l’Est et la ville de l’Ouest afin de conforter un projet global qui la jalonne.Du centre ville, « des effets-signaux » vont mener aux parcours d’en bas, d’en haut qui vont se mêler pour n’en faire qu’un et traverser le Dadou par une promenade ludique où la structure même du sol qui la compose sert d’équipement au loisir.