Veronique Joffre Architecte DPLG - Agence d'architecture située au 23 rue monplaisir à Toulouse - v.joffre@orange.fr - 05.61.32.81.68

1/15

Médiathèque - Quint Fonsegrives (31) - Mairie de Quint Fonsegrives

Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Quint-Fonsegrives


Maîtrise d’oeuvre : Christian Valadas architecte mandataire, Véronique Joffre architecte associée, Ingedoc BET Structure, Technisphère BET Fluides


Réhabilitation et extension d’une Lauraguaise en médiathèque , section enfant, heure du conte, section adulte, salle de réunion, administration


Shon: 625 m²
Coût : 0.72 M€ H.T
Livraison 2007


Publication http://www.archicontemporaine.org/

La mairie de Quint-Fonsegrives a choisi de réhabiliter un bâtiment existant pour réaliser sa nouvelle médiathèque. Le projet proposé étend le bâtiment existant dans son propre prolongement, vers la route et l’accès au site.

Les façades rythmées de piles de brique caractéristiques de l’architecture lauragaise traditionnelle, sont dégagées, conservées visibles et claires comme la trame majeure de composition du projet.

En retrait vient se glisser à distance des piles un volume aux structures de métal, au mur rideau en aluminium, en alternance de panneaux pleins colorés doublés de lames de bois et de stores déportés.

A l’architecture ample et simple de l’existant, l’extension réalisée en structure métal revêtue d’un bardage rouge doublé de madriers de bois, d’une lecture claire et

détachée, permet une identité aisée des deux parties, de leur complémentarité et de leur histoire respective.

Le parti d’aménagement intérieur est de conserver par son volume toute la présence de la « Lauragaise » conservée. Sans aucun cloisonnement le rez-de-chaussée reçoit l’accueil et la section enfant, de la même façon l’étage est aménagé pour la section adulte. Entre les deux une large trémie permet la lecture de l’ensemble du volume comme un lieu ample et unitaire.

La partie en extension vient apporter à chaque niveau un complément d’espaces servants : salle flexible, bureaux, sanitaires, ascenseur.

L’ensemble, par son expression architecturale, affirme la nouvelle identité du lieu dans le vis-à-vis du jardin public et de l’équipement.