Veronique Joffre Architecte DPLG - Agence d'architecture située au 23 rue monplaisir à Toulouse - v.joffre@orange.fr - 05.61.32.81.68

1/25

Les allées de Balma - Vidailhan - Balma (31) - Saint-Agne Promotion

Maîtrise d’ouvrage : Saint-Agne Promotion - SCI Les allées de Balma


Maîtrise d’oeuvre : Véronique Joffre architecture, Julie Poirel paysage, Qualiconsult consultant AMO, 3J Technologies BET struture, Occinergy BET fluides, 3D Manager BET VRD, Ergo OPC


Réalisation de 25 logements, îlot A7B Quartier Vidailhan à Balma-Gramont, en deux villas urbaines aux espaces partagés de paliers ouverts sur la vallée de l’Hers et aux amples loggias tamisées.


Shon : 3400 m²
Coût : 2.5 M€ HT
Concours 2012 / Livraison 2015


Publication Le Moniteur – février 2016

L’éco-quartier de Vidailhan associe à un environnement naturel en pente douce vers la vallée de l’Hers, clairsemé d’arbres et de haies de l’ancienne structure bocagère, un projet d’aménagement qui compose avec attention une alternance de plein/vide en damier, des voies et espaces plantés en relation avec la topographie naturelle du site, et une densité ajustée à la qualité de vie recherchée.

L’ensemble de logements « Les Allées de Balma » est composé de deux villas urbaines qui, par leur taille modérée, leur position en alternance de jardins, font figure de maisons partagées. Le site est préservé ouvert pour être traversé par les passants et faire partie des parcours dans la ville. Chacun des deux collectifs accueille 12 logements : 3 par niveaux sur 4  niveaux. Le  bâti  forme  une  figure  en  U par niveaux sur 4 niveaux. Le bâti forme une figure en U ouverte en surplomb au sud-ouest. Le dispositif de distribution est celui de 3 logements par niveau autour d’une pièce palier en lumière naturelle, avec vue sur le paysage et sur l’escalier extérieur. Les types de logements variés par niveaux, les vastes paliers communs, les jardins, sont les conditions  offertes  pour  établir

une vie de voisinage.

Le projet se cale sur la pente du terrain avec des logements en rdc en surplomb sur le jardin bas et des stationnements voitures et vélos en lumière naturelle et avec une vue dégagée. Chaque logement a la qualité de posséder 2 à 3 orientations différentes qui offrent différentes lumières et une véritable ventilation naturelle. La composition de chaque logement a été retenue pour valoriser la qualité des pièces de jour. Le séjour et la cuisine sont associées à une pièce extérieure sous forme d’une loggia protégée et spacieuse. Prolongement visuel depuis l’intérieur cette pièce est un véritable lieu d’usage quotidien dans une région dont le climat permet une utilisation quasiment toute l’année. Les habitants y profitent d’une vie extérieure protégés des regards. Les volets repliables ajourés sont une réinterprétation des persiennes qui ferment une pièce en laissant passer une lumière tamisée. L’ensemble de ces volets mobiles fonde le concept du projet avec cet objectif de permettre aux habitants d’agir sur leur propre confort et dans un même temps de rendre l’architecture changeante.