Veronique Joffre Architecte DPLG - Agence d'architecture située au 23 rue monplaisir à Toulouse - v.joffre@orange.fr - 05.61.32.81.68

1/6

Ilot B - Zac Monges - Cornebarrieu (31) - Patrimoine SA Languedocienne / Toulouse d'habitation

Maîtrise d’ouvrage : Patrimoine SA Languedocienne - Toulousaine d’habitation


Maîtrise d’oeuvre : Groupement CQFD Ligno Trend : Pyrénées Charpentes entreprise, Véronique Joffre & Régis Mury architectes, Ingedoc BET structure, Nouailles BET fluides, INAFA OPC, Julie Poirel paysage, Alayrac SA économistes de la construction, Gallego entreprise gros oeuvre, Objectif Bois développeur Ligno Trend France, Charpentes GTG entreprise charpente


Conception Réalisation de 62 logements :
50 logements locatifs du T2 au T5 répartis en 4 villas avec stationnements en sous-sols, une villa de 12 logements T2/T3 en accession à la propriété
Aménagement des espaces extérieurs


Shon: 5 480 m² & espaces extérieurs
Coût : 6.7 M€ HT
Concours 2010

Le développement de Cornebarrieu dans le périmètre de la ZAC Monges Croix du Sud est un moment précieux où l’histoire de la ville s’engage dans un prolongement urbain sur un mode apaisé, réfléchi, mesuré.
Un dialogue, un lien, se tisse entre le village et les nouveaux quartiers d’habitations attendus. Le plan d’aménagement est fondé sur une grande attention dans son rapport au lieu, le village en contre haut, la rivière, la topographie, les chemins creux, les franges boisées, l’horizon du bois.
Le parc central à la fois dessert, structure, anime et donne un sens à l’ensemble du nouveau quartier sous l’enseigne du bien vivre, de l’échelle du pas de l’homme, de ses déplacements.
Le niveau de densité programmé est ajusté de façon à construire un lieu urbain à l’étendue maîtrisée et à la fois à tramer une continuité avec le bâti existant, limiter les gênes, préserver des trouées visuelles.
La  diversité  des  typologies  de  bâti  et   les   caractéristiques

propres au lieu se combinent pour former un nouveau quartier composé, varié, tendu vers « le lieu de l’inutile » selon Paul Nelson, celui qui précisément permet à l’homme sa recréation.
L’ilôt B sur lequel est projeté le programme de 62 logements Patrimoine SA Languedocienne et Toulousaine d’habitation est un lieu fort dans la composition d’ensemble. La parcelle débute à l’entrée du quartier, s’allonge le long du parkway et est bordée en face nord par le chemin de Talabot longé de vieux chênes qui conservent la marque du paysage traditionnel fermé de haies bocagères.
La pente très légère du terrain vers le bois qui forme l’horizon haut du site a donné lieu à une composition étagée à trois plateformes d’implantation qui crée naturellement un rythme. L’implantation suggérée de cinq parties bâties en série, préserve à la fois les vues du bâti arrière, rythme le projet sur l’étirement de la parcelle tout en installant des coeurs d’îlots, en particulier sur les plateformes supérieures.