Veronique Joffre Architecte DPLG - Agence d'architecture située au 23 rue monplaisir à Toulouse - v.joffre@orange.fr - 05.61.32.81.68

1/38

Groupe scolaire et pôle petite enfance - Zac Cartoucherie - Toulouse (31) - Mairie de Toulouse

Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Toulouse


Maîtrise d’oeuvre : Véronique Joffre architecture, collaborateurs Sophie Tran, Sébastian Ruiz architectes, Speeg & Michel conception lumière, Terrel BET structure, Becice BET fluides, Sete BET cfo cfa, Idtec BET VRD & paysage, Ergo économiste & OPC, Inddigo développement durable, Sigma BET acoustique, FCO Conseil BET cuisine, Terr’eau ciel consultant potagers


Groupe scolaire élémentaire 10 classes, maternelle 8 classes, CLAE, ADL Pôle petite enfance: EPE, 2 Multiaccueils, RAM, Crèche familiale
Composition d’une diversité de lieux en écho à la densité d’un ilot urbain, l’enveloppe définit une limite sur laquelle se jouent tous les échanges


Shon : 5 980 m² + Terrasses Cours Jardins 4 050 m²
Coût : 10.3 M€ HT
Lauréat Concours 2015 / Livraison 2019


Publication Plan Libre n°138 Mars 2016

Prix Technal 2019 # Etudier

Quand il étudie la place de l’enfant dans la ville, Thierry Paquot constate que les rythmes des petits ne correspondent aucunement aux horaires urbains. Leur temps vécu est hétérogène… Chaque enfant progresse à sa cadence propre, mêlant activité et rêverie, réalisation et ennui, imitation et assimilation... A propos du jeu : c’est lui qui prime, quel que soit son support, et derrière lui, les imaginaires et les apprentissages : dextérité, mémorisation, anticipation, réaction, rapidité, perspicacité, …

Quelle est la forme de ces lieux ajustés au site et à la mesure des enfants qu’ils accueillent, que nous recherchons dans un projet dédié à l’enfance ? La proposition d’un projet dans le contexte de l’écoquartier de la Cartoucherie interroge de façon large et simultanée la question des lieux que nous produisons et de la fabrication de la ville aujourd’hui. Le projet proposé articule une diversité d’espaces, de bâtis, adressés à une diversité d’usagers et de vies. Il s’agit de façon large de prendre en compte  les  multiples  rythmes, les strates qui font l'expérience urbaine y compris à l’intérieur de l’ilot.

Face à la densité en hauteur des bâtis à proximité, la composition utilise une forme particulière d’implantation et de compacité horizontale du bâti associée à des variations de hauteurs mesurées pour constituer une diversité de lieux, d’entre deux et trouver une densité générale à la parcelle aérée et plantée, en relation à la fois avec le cœur d’îlot, les rues et la promenade jardinée. Le parti architectural et l’unité du projet pour l’enfance est donnée par la continuité de la composition et l’alignement sur l’espace public qui affirment la particularité d’un projet qui occupe tout l’ilot.

L’enveloppe définit une limite sur laquelle se jouent toutes les possibilités d’ouverture et de fermeture entre les lieux pour les enfants et la ville. Depuis l’ilot les enfants profitent de nombreuses fenêtres visuelles vers la ville ou les aménagements paysagers au sud, ceci toujours par des baies de cadrage situées  dans  les  salles  d’activité  qui sont pourvues de tous les dispositifs pour intimiser les espaces si besoin. 

Cette limite définit aussi un territoire : celui à l’intérieur duquel alternent bâti et cours plantées, sous forme d’une alternance de lieux qualifiés et variés. Cette présence est renforcée par la texture de l’enveloppe et les angles cintrés qui installent une qualité propre à l’édifice tout entier. L’unité est confirmée par une matérialité présente et constante qui aux différentes échelles de la ville fonctionne de loin comme une texture en faux uni ou de plus près comme une variation sur la brique sous forme d’une palette polychrome.

Le projet d’aménagement de l’ilot 2.5 est en totalité dédié aux enfants. Pour les plus grands le groupe scolaire les accueille pour différents usages: scolaire, périscolaire le matin et le soir et centre de loisirs. Pour les plus petits le pôle petite enfance a pour vocation de les accueillir dans les lieux adaptés aux différents modes de garde : relais assistantes maternelles, crèche familiale ou multiaccueils.